DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Libye : la campagne des législatives a démarré


Libye

Libye : la campagne des législatives a démarré

Un air de campagne souffle sur Tripoli, la capitale libyenne qui n’a jamais vraiment été habituée à cela. Cette semaine marque en effet le début de la campagne des législatives sur l’ensemble du pays.
 
Objectif de ce premier scrutin de l‘ère post-Kadhafi : désigner les 200 députés de la future Assemblée qui seront chargés de rédiger une nouvelle Constitution.
 
“Les ordres, on a toujours eu l’habitude de les recevoir d’en haut, et personne ne se risquait à les contester, ça ne servait à rien. Mais ces élections qui sont sur ​​le point de prendre place, c’est bien ça la véritable mesure de la liberté, parce que les gens peuvent désormais voter pour celui qu’ils souhaite vraiment avoir, se réjouit cet habitant.”
 
Les 3707 candidats en lice, dont près d’un tiers d’indépendants, ont jusqu’au 5 juillet prochain pour convaincre. 
 
“Le processus électoral est une expérience unique pour les Libyens, aussi bien pour les candidats comme moi que pour les électeurs, après 42 ans d’injustice et de tyrannie. Nous espérons que tout cela va se faire en douceur, explique Noree Khalefa Abdel Salam, candidat aux législatives à Tripoli.”
 
Depuis la chute en août 2011 du colonel Kadhafi qui avait règné en maître sur la Libye pendant 42 ans, la gouvernance est assurée par le Conseil national de Transition.
 
Human Rights Watch espère que ce scrutin sera aussi l’occasion de lever le voile sur le sort de quelque 7.000 prisonniers détenus aux 4 coins du pays. Plus de la moitié le sont dans des camps gérés par des mercenaires, échappant ainsi au contrôle central.
 

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Euro2012 : L'entente cordiale entre supporters anglais et ukrainiens