DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Non au racisme en Ukraine


Sport

Non au racisme en Ukraine

Ils font bien ce qu’ils veulent les supporters anglais. Et surtout ils ne suivent pas les conseils de Sol Campbell : “Restez regarder les matches à la maison”, leur avait-il dit. “Parce que vous pourriez revenir dans un cercueil”.

Mais voilà en Ukraine, contrairement à la Pologne, il n’y a pas eu de débordements nationalistes ou racistes.

Le présentateur télé, Chris Camara, confirme d’ailleurs que c’est un pays agréable. “Les gens sont vraiment accueillant, dit-il. On m’a dit avant de venir que j’allais avoir des problèmes en raison de ma couleur de peau. Mais ce n’est pas vrai, c’est vraiment super ici.”

Alors ces fans peuvent bien se moquer de Sol Campbell, la fête en Ukraine n’a toujours pas été gachée…

Sergio Cantone, Euronews : “Avec quelques bières de trop, les provocations deviennent plus faciles… Ceci dit le message est clair : les mises en garde ont été exagérées en Grande Bretagne et l’Ukraine n’est pas un pays dangereux”.

Prochain article

Sport

L'Espagne se fait une belle frayeur mais passe