DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Assange appelle Quito à l'aide


Royaume-Uni

Assange appelle Quito à l'aide

Nouveau coup de théâtre dans l’affaire Julian Assange. Conscient d’avoir épuisé tous ses recours judiciaires au Royaume-Uni, après 18 mois de bataille, le fondateur de WikiLeaks a demandé l’asile politique à l’Equateur, pour échapper à son extradition vers la Suède.

Transmise au ministère des Affaires étrangères à Quito qui l’examine actuellement, sa requête avait été déposée à l’ambassade d’Equateur à Londres.

“Le gouvernement équatorien est en train d‘évaluer la demande de monsieur Assange, et quelle que soit la décision prise, le gouvernement tiendra compte du respect des normes et principes du droit international, dans la lignée de la politique traditionnelle de l’Equateur qui consiste à prendre en compte l’aspect humain.”

Une situation qui risque en tout cas d’enflammer les tensions déjà existantes entre Quito et Washington, vue l’orientation de l’actuel gouvernement équatorien, résolument anti-américain.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Magnotta, surnommé le "dépeceur de Montréal", plaide non coupable