DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le G20 s'achève sur fond de crise européenne


Mexique

Le G20 s'achève sur fond de crise européenne

Le G20 soutient les efforts de l’Europe pour sortir de la crise. Le sommet n’a pas été le théâtre d’avancées majeures en la matière. Mais les dirigeants du G20 ont officiellement appuyé le projet d’une plus grande intégration des pays membres de l’Union. Un projet qui passera notamment par une union bancaire, dont les bases doivent être jetées lors du prochain sommet européen des 28 et 29 juin.

D’autres propositions sont aussi mises en avant par certains. Le président français François Hollande : “J’ai bon espoir que sur la base d’une coopération renforcée, à quelques pays, la taxe sur les transactions financières va entrer rapidement en vigueur. Quand je dis rapidement c’est dans l’année 2013.”

Barack Obama a rappelé aux participants les risques que fait courir la crise européenne sur la croissance mondiale. Lors d’une rencontre bilatérale avec son homologue chinois Hu Jintao, il a pu évoquer le dossier syrien: “Cela va aussi nous donner l’opportunité de discuter de la situation en Syrie et d’arriver à une approche coopérative qui puisse mettre fin au massacre et aboutir à un gouvernement légitime que nous appelons tous de nos voeux”, a-t-il déclaré avant la rencontre.

Malgré son optimisme, le président américain a reconnu à l’issue du sommet qu’il n‘était pas parvenu à de véritables avancées sur la Syrie, ni avec Moscou, ni avec Pékin, qui continuent de protéger Damas au Conseil de Sécurité.

Prochain article

monde

Hosni Moubarak entre la vie et la mort