DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le gouvernement espagnol affirme ne pas avoir besoin d'un "sauvetage"


Espagne

Le gouvernement espagnol affirme ne pas avoir besoin d'un "sauvetage"

Le gouvernement espagnol ne veut pas prononcer le mot qui fâche, “sauvetage”. Un plan de sauvetage global de l‘économie supposerait en effet de nouveaux sacrifices pour le pays. La population ne supporterait pas. Devant les députés ce mercredi, le ministre du Budget Cristobal Montoro a insisté: “L’Espagne n’a besoin d’aucun sauvetage, tant que les réformes structurelles en cours se poursuivent”.

D’autant que le gouvernement de Mariano Rajoy se sent renforcé à la sortie du sommet du G20. Il peut compter sur le soutien de ses partenaires de la zone euro. “Nous allons continuer nos réformes, a indiqué le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy. Nous allons remplir notre promesse de ne pas dépenser ce que nous n’avons pas. Et nous allons aller vers plus d’Europe, pour qu’il y ait une union bancaire et une harmonie fiscale, car nous croyons que c’est ce qu’il y a de mieux pour les Européens”.

L’Espagne doit préciser sa demande d’aide pour renflouer ses banques jeudi lors d’une réunion de l’Eurogroupe. Mais pendant ce temps, “Monsieur tout le monde” se sent abandonné par l’Etat, comme les mineurs et leurs familles notamment. Les syndicats espagnols ont appelé à des manifestations contre l’austérité ce mercredi à Madrid et dans plusieurs autres villes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Rio+20 : déception