DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le nouveau Premier ministre grec appelle à l'unité nationale


Grèce

Le nouveau Premier ministre grec appelle à l'unité nationale

La Grèce a franchi un pas dans la résolution de sa crise politique. Un nouveau Premier ministre a en effet été officiellement investi ce mercredi. Il s’agit d’Antonis Samaras, chef du parti conservateur Nouvelle Démocratie.

Ce n’est pas une surprise puisque cette formation est arrivée en tête lors des législatives de dimanche. Mais n’ayant pas la majorité absolue, Samaras a dû se chercher des alliés. D’ores et déjà, le parti socialiste Pasok et la formation de gauche modérée Dimar ont dit qu’ils allaient soutenir le futur gouvernement, sans pour autant y participer.

A l’issue de sa prestation de serment, Antonis Samaras a appelé les Grecs à l’unité nationale. “Avec l’aide de Dieu, a-t-il dit, nous ferons tout ce qui est nécessaire pour aider la population à sortir de la crise”.

La composition du gouvernement devrait être connue dans les prochaines heures. L’actuel président de la Banque centrale grecque est pressenti pour devenir ministre des Finances. Un poste ô combien stratégique compte-tenu des difficultés économiques rencontrées par la Grèce.

Selon notre envoyée spéciale à Athènes, Laura Davidescu, “deux choses essentielles pour la stabilité de la zone euro dépendent des premiers pas du gouvernement Samaras”. “Il s’agit, dit-elle, d’abord du maintien de la très faible confiance que les Grecs accordent à ce gouvernement. Mais il s’agit aussi et surtout de regagner la confiance des Européens, alors que c’est à un précédent gouvernement conservateur qu’on attribue le mensonge initial sur le montant de la dette grecque”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La prise d'otages dans une banque à Toulouse est terminée