DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Espagne : envolée des taux d'emprunt à deux et cinq ans


économie

Espagne : envolée des taux d'emprunt à deux et cinq ans

L’Espagne a souffert jeudi sur le marché obligataire, devant payer des taux très élevés pour emprunter 2 milliards d’euros à deux et cinq ans, signe de l’extrême impatience des investisseurs.

Encore une fois, la quatrième économie de la zone euro a lancé un message rassurant en levant un peu plus que prévu : 2,2 milliards d’euros, au lieu des 1 à 2 milliards visés, mais encore une fois, elle a payé le prix fort.

“C’est une bonne chose quand on regarde le court terme parce que nos besoins financiers semblent couverts, explique Javier Barnuevo Directeur actions chez CVG. Mais les intérêts sont élevés et ça veut que ça ne sera pas soutenable à long terme”.
Pour emprunter à cinq ans par exemple, le pays a franchi, pour le première fois depuis la création de l’euro, la barre symbolique des 6%.

Cette envolée des taux d’intérêt espagnols n’est pas vraiment une surprise, ils s‘étaient déjà envolés mardi sur des échéances à 12 et 18 mois. L’attention est bien sûr focalisée jeudi sur le rapport d’audit des banques espagnoles, publié après la clôture des marchés européens.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Twist again pour la Réserve fédérale américaine