DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grève des médecins britanniques

Vous lisez:

Grève des médecins britanniques

Taille du texte Aa Aa

Oui aux urgences, mais non aux consultations de routine.
Les médecins britanniques sont en grève, ils s’opposent à la dernière réforme du NHS, le système national de santé anglais, qui allonge de 3 ans, à 68 ans, l‘âge de départ en retraite pour les médecins. ils devront également cotiser davantage.
Une grève d’une journée, à laquelle tous les praticiens n’adhèrent pas :

“Ma première réaction a été : “il faudra me marcher sur le corps ! “, témoigne le docteur Malcolm Willis.
N’intentez pas d’action à l’encontre de mes patients et si vous le faites, j’expliquerai vos motivations et ce ne sera pas très joli.”

L’association des médecins britanniques (BMA) a lancé une vaste campagne de communication pour sensibiliser les britanniques à leur action,
mais d’après les sondages, le soutien du public ne semble toutefois pas au rendez-vous.

“Je pense qu’ils sont vernis car ils ont une retraite garantie, estime Raymond Good, un patient. Et je me dis cette grève, qui fait courir des risques aux patients, est injuste.”

“Apparemment, ils acceptent les urgences, nuance une londonienne, ils interrompent seulement les consultations de routine, donc c’est une prise de position, qui, je l’espère, n’affectera pas ceux qui sont vraiment malades.”

D’après l’association des médecins britanniques, au moins 80% des soins secondaires non urgents ont été reportés durant cette journée.
Cette grogne des praticiens est une première depuis près de 40 ans.