DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'éducation verte


learning world

L'éducation verte

En partenariat avec

Dans un monde de plus en plus urbanisé, où le changement climatique fait partie de l‘équation, de nombreux projets entendent promouvoir le développement durable et l’utilisation rationnelle des ressources naturelles de la planète.

Les actions au niveau communautaire sont un excellent moyen de contribuer au développement durable. Gros plan sur des projets éducatifs à Malte, aux Etats-Unis et au Brésil pour apprendre comment préserver l’environnement en faisant un meilleur usage des ressources naturelles.

Malte: apprendre l’efficacité énergétique

Malte est le seul Etat membre de l’Union européenne à dépendre à 100% des combustibles fossiles pour sa consommation d‘énergie. Apprendre à économiser l‘électricité est donc vitale pour l’environnement. Une école a commencé à promouvoir l’efficacité énergétique dans ses salles de classe. L‘école primaire St. Francis participe à U4energy, une initiative européenne financée par le programme “Énergie Intelligente pour l’Europe”.

eun.org

Etats-Unis: l’université dans les bois

Les forêts sont à la fois des remparts contre le changement climatique, mais aussi des victimes.
Certaines forêts aux États-Unis sont considérées comme les plus importantes éponges de CO2 au monde. Un projet aide leurs propriétaires à détecter les menaces écologiques, et leur enseigne de nouvelles façons de préserver ces forêts.
La prestigieuse université Cornell dispense un programme dédié à la formation des 650.000 propriétaires privés de forêts dans l‘État de New York. 140 bénévoles assurent cette formation.

“Wikipedia”: http://en.wikipedia.org/wiki/Ivy_League
Cornell

Amazonie: cartographier le C02

Au Brésil, une législation prévoyant d’amnistier les propriétaires ayant illégalement défrichés des forêts fait polémique. Afin de préserver les forêts amazoniennes, une campagne est en train de promouvoir le reboisement et d’encourager les communautés indigènes à protéger leur patrimoine naturel. Les SuruI ont pris le problème à bras le corps. Ils ont créé une carte satellitaire de leur territoire pour chasser les intrus puis replanter.
Aujourd’hui ils sont les premiers au monde à avoir reçu une certification internationale qui leur permettra de vendre des crédits de CO2 aux pays qui polluent.

Almir_Narayamoga

Rond

Prochain article

learning world

Les enseignements pluriels du football