DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Egyptiens toujours dans l'attente

Vous lisez:

Les Egyptiens toujours dans l'attente

Taille du texte Aa Aa

Pour la troisième journée de suite, des centaines d’Egyptiens ont investi la place Tahrir du Caire ce jeudi, exigeant que la junte militaire respecte sa promesse de remettre démocratiquement le pouvoir aux civils.

Une population déjà mise à rude épreuve et qui a appris avec stupeur que la procalamation des résultats de la présidentielle était finalement reportée à la fin de la semaine. Le temps d‘étudier les demandes formulés par les 2 candidats.

“Ils disent qu’ils étudient leurs recours, mais ça ne devrait pas prendre plus de 24 heures. Ils ont beau jouer avec nos nerfs, on va faire preuve de patience et attendre, s’insurge cet habitant du Caire.”

Un climat de tension exacerbé par l’incertitude que suscite l‘état de santé du président déchu. Alternant périodes de coma et de réveil, l’ancien raïs âgé de 84 ans a été transféré mardi soir dans un hôpital militaire.

“S’il était digne, il rendrait l’argent placé clandestinement à l‘étranger, sachant qu’il va mourir et qu’il va devoir rendre des comptes à Dieu et s’expliquer aussi pour les 80 millions d’Egyptiens qu’il a laissés mourrir de faim et de soif, et pour ceux qu’il a tués.”

Une mort que tout le monde dit imminente mais qui ne saurait toutefois détourner l’attention des Egyptiens, dont la principale inquiétude reste de savoir si l’armée est véritablement sur le point de préparer un grand déploiement dans les villes, comme le laissent entendre les rumeurs.