DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Paraguay : le président poussé vers la sortie


Paraguay

Paraguay : le président poussé vers la sortie

Le président du Paraguay, Fernando Lugo, est sous le coup d’une procédure de destitution. Mais apparemment, il n’a pas l’intention de se laisser faire. “Je ne vais pas démissionner”, a-t-il déclaré ce jeudi, “mais je vais faire face à cette procédure, en me conformant à la constitution et aux lois”.

Un peu plus tôt dans la journée, la chambre basse du Parlement avait voté, à une très large majorité, en faveur d’une procédure de destitution. Les députés accusent le président d’avoir “mal rempli ses fonctions”, référence aux violences qui ont ensanglanté une région du nord-est du pays la semaine dernière. Des policiers étaient intervenus pour déloger des paysans qui occupaient une propriété. Les heurts avaient fait dix-sept morts.

En toile de fond, il y a des rivalités politiques : plusieurs partis ont retiré leur soutien au président.
La procédure de destitution engagée contre Fernando Lugo, doit maintenant être étudiée par les sénateurs, ce vendredi. Si elle aboutit, le chef de l’État pourrait être obligé de quitter le pouvoir, alors que son mandat s’achève officiellement l’an prochain.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le médiateur européen chargé du dialogue Kosovo-Serbie cible de jets de tomates