DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La riposte attendue d'Ankara


Turquie

La riposte attendue d'Ankara

Hier, un avion de l’armée turque a été abattu par la Syrie. Un geste qui exacerbe les tensions entre les deux pays, autrefois alliés, et qui pourrait ajouter une dimension internationale aux événements en Syrie. A son retour du sommet de Rio, le premier ministre Recep Tayyip Erdogan a tenu une réunion de crise.

Un F-4 Phantom est parti en mission de reconnaissance depuis la base de Malatya. Il aurait franchi l’espace aérien syrien de manière involontaire, admet le Président turc Abdullah Gül. L’appareil s’est abîmé à dix kilomètres des côtes, après avoir essuyé des tirs. Les deux pilotes seraient toujours en vie. La Turquie poursuit ses recherches au large de la Méditerranée, avec les Syriens, pour tenter de les retrouver. Depuis l’incident, les autorités turques ont été en contact à plusieurs reprises avec le régime de Bachar El-Assad. Elles attendent les conclusions complètes de l’enquête avant de faire connaître leur position définitive.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Accident de bus en Croatie : au moins sept morts et une quarantaine de blessés