DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidentielle égyptienne : toujours pas de résultats, les deux camps négocient

Vous lisez:

Présidentielle égyptienne : toujours pas de résultats, les deux camps négocient

Taille du texte Aa Aa

Les Egyptiens sont toujours dans l’attente de connaître leur nouveau président. Six jours après le second tour de l‘élection présidentielle, des négociations discrètes se tiendraient en coulisse entre les camps de Mohamed Morsi et d’Ahmed Chafiq.
Principal médiateur de ces discussions, le Conseil suprême des forces, qui est au pouvoir depuis la chute de Hosni Moubarak en février 2011. Il souhaite imposer des limites aux pouvoirs présidentiels et législatifs.

Mais pour beaucoup d’Egyptiens, ces négotiations prouvent que les généraux ne sont pas disposés à lâcher le pouvoir. Comme preuve, ils évoquent la suppression du Parlement par les généraux, Parlement qui était lui-même dominé par les islamistes.

“Nous pensons qu’ils retardent l’annonce du résultat parce qu’ils préparent quelque chose. Nous avons les chiffres depuis deux jours. Qu’est-ce qu’ils attendent maintenant ? Ils ne veulent pas de Morsi, ils veulent Chafiq. C’est sûrement ça qu’ils pensent !”, déclare un électeur égyptien.

Tolérés sous Hosni Moubarak, les Frères musulmans et l’armée se disputent depuis des décennies pour contrôler le pays.
Mais il semblerait que l’armée ne soit pas disposée à laisser les islamistes prendre le contrôle du pays. Selon la commission électorale, les résultats seront connus ce dimanche à 15h.