DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

En Syrie, "il est devenu normal d'avoir 100 morts tous les jours"...


Syrie

En Syrie, "il est devenu normal d'avoir 100 morts tous les jours"...

Après les 116 tués de samedi, dont 77 civils, l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) annonce la mort d’au moins 65 personnes dimanche dans l’ensemble du pays, toujours en se fondant sur des témoignages de militants sur le terrain. Seize soldats ont été tués à l’aube dans des combats avec des opposants dans la province d’Alep, dans le nord, précise l’OSDH. Cette région est longtemps restée à l‘écart de la contestation contre le régime.

Dans cette même région d’Alep, les rebelles ont saisi beaucoup d’armes et “un certain nombre de soldats” ont fait défection, ajoute l’OSDH.

Une cinquantaine d’autres personnes, en majorité des civils, dont au moins une enfant, sont mortes dans le reste du pays. Dans des bombardements ou des fusillades. “Il est devenu normal d’avoir 100 morts tous les jours, a commenté le président de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane. Personne ne contrôle rien…”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Mohamed Morsi, nouveau président de l'Egypte