DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Avion turc abattu : Damas maintient ses accusations


Syrie

Avion turc abattu : Damas maintient ses accusations

Les suites de l’incident aérien de vendredi entre la Syrie et la Turquie, avec une polémique sur les circonstances. Depuis le début, Ankara reconnaît que l’appareil a fait une brève incursion en territoire syrien, mais qu’il a été abattu alors qu’il se trouvait dans l’espace aérien international. Or, ce lundi, Damas a réaffirmé que l’avion de chasse avait “violé la souveraineté syrienne”. Le porte-parole du ministère syrien des Affaires étrangères, Jihad Makdissi, s’en est pris à son homologue turc. Il l’accuse d’avoir donné une “version de l’incident contraire à la réalité”. “Il s’agissait bien d’une attaque du territoire syrien”, a-t-il insisté.

Autre divergence : Ankara assure que l’avion était clairement identifié comme étant turc. Damas affirme, au contraire, que l’avion n’avait pu être identifié avant le tir.

L‘épave a été repérée à plus de 1000 mètres de profondeur au large des côtes. Des équipes de secours sont sur place pour remonter les restes de l’appareil. On en saura alors peut-être davantage sur le drame et notamment sur le sort des deux pilotes, sans doute décédés dans le crash.

En tout cas, cet incident sera au coeur d’une réunion de l’OTAN ce mardi à Bruxelles. Cette réunion est organisée à la demande de la Turquie. D’ores et déjà, la Syrie a mis en garde contre “toute tentative d’agression” contre son territoire.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un britannique se suicide à la Tour Eiffel