DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : le gouvernement Papandreou aurait triché sur ses fonctionnaires

Vous lisez:

Grèce : le gouvernement Papandreou aurait triché sur ses fonctionnaires

Taille du texte Aa Aa

Rapports à l’appui, l’hebdomadaire grec To Vima affirme que la Grèce a violé un accord avec l’Union européenne et le FMI en embauchant 70.000 fonctionnaires et 12.000 personnes dans les collectivités locales en 2010/2011. Le gouvernement Papandréou s‘était pourtant engagé à ne remplacer qu’un fonctionnaire pour cinq départs. Un témoignage cité par l’hebdomadaire affirme que George Papandreou avait à lui seul 120 conseillers.
Le secteur public grec emploie 668 000 salariés et le pays comptait au premier trimestre 2012, 1 120 000 chômeurs. Ce nouveau scandale, s’il est avéré, augure mal des futures négociations avec la troïka sur le licenciement de 150 000 fonctionnaires d’ici 2015.

“La Grèce traverse une période critique, affirme le ministre grec du développement Kostis Hatzidakis, on a besoin d’un retournement de l’atmosphère actuelle et pour que ça se fasse nous devons renégocier avec la troïka. Vous savez tous que le développement et la reprise de l‘économie sont d’une importance vitale”.

L’actuel gouvernement grec dirigé par Antonis Samaras souhaitait demander, entre autres, un gel des licenciements dans le secteur public en même temps qu’un délai de deux ans pour appliquer les mesures d’austérité. Désormais les discussions avec la troïka seront plus difficiles à ce sujet.