DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La communauté copte d'Egypte sur ses gardes

Vous lisez:

La communauté copte d'Egypte sur ses gardes

Taille du texte Aa Aa

Les coptes d’Egypte accueillent avec réserve et une certaine inquiétude la victoire de l’islamiste Mohamed Morsi à la présidentielle.

Victimes de discrimination sous l‘ère Moubarak, les membres de cette communauté qui représentent plus d’un dixième de la population du pays lui auraient majoritaiement préféré son rival Ahmad Chafiq, considéré comme laïc.

“C’est vraiment la première fois que l’Egypte, par la volonté du peuple, choisit un Président civil depuis 60 ans. Parce que depuis la révolution du 23 Juillet 1952, tous les présidents qui se sont succédés étaient des militaires, soutient l’archevêque Salib Matta Sawiris.”

Une résignation qui ne fait pas l’unanimité chez les membres de la communauté chrétienne dont certains craignent de nouvelles représailles.

Beaucoup se disent prêts à cohabiter avec le pouvoir islamiste, mais la plupart préfèrent rester sur leurs gardes.

“Pour nous, il n’y a pas de différence entre Ahmad Chafiq et Mohammed Morsi, ce qui nous intéresse c’est celui qui préservera nos droits. Il y a eu l’attaque contre l’Eglise des deux Saints, il y a eu des évènements au Caire, mais personne ne s’intéressait à nous. Donc, on veut quelqu’un qui nous protège, témoigne Marina, membre de la communauté copte.”

Protéger les Egyptiens sans distinction, c’est justement l’engagement pris par Mohamed Morsi dimanche dernier lors de sa première allocution en tant que chef de l‘état.