DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Cour Suprême autorise les contrôles au faciès

Vous lisez:

La Cour Suprême autorise les contrôles au faciès

Taille du texte Aa Aa

La Cour Suprême a invalidé ce lundi en grande partie une loi de l’Arizona contre l’immigration clandestine. Les juges ont considéré qu’elle empiète sur des prérogatives réservées au pouvoir fédéral, à savoir le contrôle de l’immigration clandestine.

Barack Obama a regretté que l’une des dispositions n’ait pas été invalidée, celle qui autorise les contrôles d’identité aléatoires, autrement dit les contrôles au faciès.

Pour le candidat républicain, Mitt Romney, au contraire, chaque état a le droit et le devoir de sécuriser les frontières du pays.

Les trois dispositions invalidées sont l’obligation pour tout immigré de pouvoir présenter ses papiers à tout moment, l’interdiction de travailler ou de rechercher un emploi en l’absence de papiers, et enfin l’arrestation sans mandat de tout individu soupçonné d‘être clandestin.

Cette décision était très attendue car cinq autres états ont voté des lois similaires et treize autres l’envisagent. L’Arizona abriterait 30% des 11,5 millions de clandestins estimés présents aux Etats-Unis par l’administration américaine.