DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Où sont les fans ? Dans le torpeur de Donetsk


Sport

Où sont les fans ? Dans le torpeur de Donetsk

Alors que la pression monte pour les joueurs, à Donetsk c’est tout sauf l’effervescence.

L’Euro de football serait-il lui aussi victime de la crise ? La crise de l’enthousiasme ?

Bien sûr que non, si l’on en croit Carlos et Jeorge, venus spécialement du Portugal, en van, pour l’un, en vélo pour l’autre.

Des supporters de la première heure qui tentent de réveiller les Ukrainiens dans les rues de Donetsk.

Devant la Donbass Arena, même constat, on ne se bouscule pas pour acheter des places : eux attendront la dernière minute pour obtenir leur billet à prix cassé. En attendant, il faut bien passer le temps.

“C’est incroyable, on dirait qu’on est à la fin de l‘été, avant la reprise d’un championnat national : pas de supporters, pas d’ambiance, pas de chants, pas de feux d’artifice, rien… On ne dirait vraiment pas qu’il va y avoir une demi-finale de l’Euro qui va se jouer ici et maintenant, on est vraiment surpris”, explique ce supporter espagnol.

Une torpeur qui serait due à la vague de chaleur qui s’est abattue sur l’Ukraine.

Denys Kulyk, correspondant d’euronews en Ukraine :
“C’est le calme avant la tempête, sur la place Lenine, dans le centre de Donetsk. Car la plupart des supporters ne viendront ici que le jour J”.

Souhaitons qu’il ait raison !

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

L'Italie complète le dernier carré de l'Euro