DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'art contemporain iranien s'expose à Paris

Vous lisez:

L'art contemporain iranien s'expose à Paris

Taille du texte Aa Aa

Paris jette un pont en direction de l’Iran : le festival “Iranian arts now”, accueilli notamment à la Cité internationale des Arts, expose jusqu’au 30 juin 2012, la création contemporaine iranienne dans toute sa diversité.

L’histoire récente du pays se reflète dans le travail de certains artistes : par exemple, chez le photographe Arash Fayez qui sanctifie les lieux de manifestations contre le pouvoir en 2009.

Saba Alizadeh, Azadeh Akhlaghi et Arash Hanai présentent eux aussi, leurs clichés. Des oeuvres réunies sous un thème : “Ibidem”, un terme latin qui signifie le même endroit.

Azadeh Akhlaghi reconstitue dans ses photos, des évènements historiques : de la mise à mort d’intellectuels durant la révolution de 1908 à celle, héroïsée, de l’un des commandants de l’armée iranienne pendant la guerre Iran-Irak.

L’exposition accueille également des performeurs. L’un d’entre eux invite les spectatrices à signer un contrat de mariage temporaire comme le prévoit la religion chiite. Un contrat est signé, l’homme paie pour cette union à durée déterminée.
L’artiste Amir Baradaran interroge sur cette pratique assimilée par certains, à une forme de légalisation du sexe en dehors du mariage traditionnel, voire à de la prostitution.

Au programme également des courts-métrages, parfois muets. Dans la section “Part of me”, seuls les corps s’expriment. Dans “Mise en abyme”, on met l’accent sur les contradictions des insurrections qui ont bouleversé le monde ces dernières années.