DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : la Russie refuse toute solution extérieure

Vous lisez:

Syrie : la Russie refuse toute solution extérieure

Taille du texte Aa Aa

C’est le deuxième attentat en l’espace de 48 heures qui vise des institutions du pouvoir syrien. Deux bombes ont explosé ce jeudi sur le parking du palais de justice de Damas. Trois personnes ont été blessées, une vingtaine de voitures détruites, le bâtiment, lui, est intact. La veille, le siège de la télévision al-Ikhbaria, considérée comme proche du pouvoir, était visée par un attentat, faisant 7 morts.

Pour en finir avec la violence, le médiateur de l’ONU propose un gouvernement de transition en Syrie. La communauté internationale y compris la Russie adhère à cette idée et en discutera ce samedi à Genève. Mais rien ne sera imposé prévient le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov : “La rencontre de Genève est prévue pour soutenir le plan de Kofi Annan. Cette rencontre doit créer les conditions pour l’arrêt des violences et pour favoriser le dialogue inter-syrien national, en aucun cas pour imposer les résultats de ce dialogue.”

La participation ou non du président Bachar al-Assad à ce gouvernement de coalition n’est pas claire. Son sort doit être décidé dans le cadre d’un dialogue a souligné Moscou.