DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le parlement espagnol approuve le budget 2012 d'une rigueur sans précédent

Vous lisez:

Le parlement espagnol approuve le budget 2012 d'une rigueur sans précédent

Taille du texte Aa Aa

Les budgets des ministères sont réduits de 16,9% et plusieurs impôts vont augmenter dont l’impôt sur le revenu et celui sur les sociétés sans oublier les taxes sur le tabac.

Au total, le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy espère récupérer plus de 27 milliards d’euros entre les économies et les nouvelles recettes.

Objectif : réduire le déficit de 8,9% à 5,3% du PIB en 2012.

Pour le ministre espagnol des finances, “le vote du budget qui permet de corriger le déficit public montre combien le gouvernement espagnol s’engage à respecter la stabilité budgetaire comme principe de base, comme clé du redressement de l’euro et pour retrouver la confiance.”

Mais pour la plupart des analystes, c’est insuffisant car compte tenu du retour de la récession dans le Royaume, il faudra trouver 50 milliards d’euros.

Le plan d‘économies du gouvernement vise également le secteur sensible de la santé. Plus de 450 médicaments ne seront plus remboursés par les pouvoirs publics. Plusieurs centres de santé vont également être fermés ou privatiser dans différentes régions dont la Catalogne et les Baléares. Des mesures dénoncées par les professionnels du secteur.