DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La commission électorale mise à sac à Benghazi

Vous lisez:

La commission électorale mise à sac à Benghazi

Taille du texte Aa Aa

A Benghazi, la commission électorale a été mise à sac par des hommes armés réclamant plus d’autonomie pour l’Est de la Libye. Environ 300 hommes ont fait irruption dans les locaux et incendié du matériel de vote, à moins d’une semaine des élections pour élire une assemblée constituante. 60 sièges ont été attribué à l’Est peu peuplé, trop peu pour ces manifestants: “Moustapha Abdel Jalil aurait du écouter les demandes du peuple, mais c’est ça qu’il veut et il a vendu le peuple et son sang. Ces dégâts, c’est à cause d’Abdel Jalil. S’il se confrontait aux gens et leur parlait, rien de tout cela ne serait arrivé.” assure ce manifestant.

Avant 1963, la Libye était divisée en trois régions administratives. En Cyrénaïque, les nostalgiques du fédéralisme sont nombreux. En mars, des chefs de tribus et de milices avaient proclamé l’autonomie de la région. Le mois dernier, le Conseil autonome auto-proclamé a appelé au boycott du scrutin du 7 juillet. Ces manifestants réclament une centaine de sièges à l’assemblée, le même nombre que celui attribué à la région de Tripoli.