DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Roberto Maroni prend la tête de la Ligue du Nord

Vous lisez:

Roberto Maroni prend la tête de la Ligue du Nord

Taille du texte Aa Aa

Les militants de la Ligue du Nord acclament leur nouveau chef: Roberto Maroni, l’ancien ministre de l’Intérieur de Silvio Berlusconi, élu dimanche secrétaire fédéral de la formation populiste.

Unique candidat, il a été désigné lors d’un scrutin à main levée. Il a promis de travailler pour l’unité d’un parti divisé, et de s’opposer à la politique du gouvernement: “Nous étions les premiers à dire que cette Europe ne pouvait pas fonctionner, à parler des dégâts de la monnaie unique. L’Euro qui a été introduit en Italie seulement pour des raisons politiques, pour empêcher que le Nord de l’Italie ne fasse sécession, à un moment où on avait les bases pour le faire.” a-t-il affirmé devant les militants.

La Ligue du Nord est empêtrée depuis janvier dans un scandale de corruption. Umberto Bossi, accusé d’avoir détourné des fonds publics pour des dépenses personnelles, a démissionné de la direction du parti en avril. Il a malgré tout été désigné président à vie de la Ligue à titre honorifique.

“Pour moi, cependant, la Ligue ça reste surtout Umberto Bossi. Je suis déçu parce qu’ils auraient du rester unis.” témoigne une militante.

“c’est le début d’une nouvelle Ligue…Enfin, ce n’est pas une nouvelle Ligue, puisqu’elle continue” dit une autre.

La Ligue du Nord garde en effet la même ligne politique: la sécession du Nord de l’Italie et la sortie de l’Euro figurent en tête de son programme.

Malgré les apparences, le parti est en fait miné par des divisions internes. Roberto Maroni a promis d’oeuvrer pour l’unité.