DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie: l'accord de Genève est qualifié d'échec


Syrie

Syrie: l'accord de Genève est qualifié d'échec

Les Syriens ne semblent pas près de sortir de l’impasse. Le Conseil national syrien, le secrétaire général de la Ligue arabe et des ministres de la région ont entamé une réunion de deux jours ce lundi au Caire. Objectif: tenter d‘élaborer une vision commune de l’après-Assad. Cette réunion, les rebelles de l’Armée syrienne libre, composée de soldats déserteurs, ont décidé de la boycotter, selon un communiqué. Ils la qualifient de “complot” et reprochent aux participants “de refuser l’idée d’une intervention militaire étrangère”.
Ils rejettent également l’accord sur une transition politique, décidé samedi à Genève par le Groupe d’action sur la Syrie, incluant les cinq membres du Conseil de sécurité de l’Onu. Un accord qui a été critiqué également par le Conseil national syrien.
Pour la presse officielle syrienne, il s’agit d’un échec car il n’est “pas basé sur l’avis du peuple syrien”.
Robert Mood, le chef de la Mission de surveillance des Nations Unies en Syrie est revenu de Genève et ne pourra que constater l’impuissance de la communauté internationale face à ce conflit.
Plus de 16.500 personnes ont perdu la vie depuis mars 2011: dont 11.500 civils, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

Avec AFP

Prochain article

monde

Allemagne : le patron des RG remet sa démission