DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Libération des membres de la CPI détenus en Libye


Libye

Libération des membres de la CPI détenus en Libye

Les quatres fonctionnaires de la Cour Pénale Internationale sont arrivés à Rome lundi soir. Ils avaient été libérés plus tôt dans la journée par la brigade libyenne de Zintan qui les détenait depuis presque un mois. Ils avaient été arrêtés le 7 juin dernier après avoir rendu visite à Seif Al-Islam Kadhafi, détenu par la même brigade.

Leur libération a été obtenue grâce à la visite sur place du président de la CPI, Sang-Hyun Song: “J’aimerais aussi insister sur le fait que la Cour, dans le cadre de ses fonctions, n’avait aucune intention de porter atteinte à la sécurité nationale du pays.” a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse organisée à Zintan.

L’avocate australienne Melinda Taylor, travaillant à la défense de Saïf-Al-Islam Kadhafi, était accusée de lui avoir transmis des documents lors de sa visite. Seule l’avocate et son interprète libanaise avaient été initialement arrêtées.

Le fils du colonel Kadhafi a été arrêté par la brigade de Zintan en novembre dernier, alors qu’il tentait de fuir le pays. Il fait l’objet d’un mandat d’arrêt de la CPI pour des crimes contre l’humanité commis pendant la révolte qui a provoqué la chute de son père. La brigade de Zintan refuse de le livrer à Tripoli, alors que de leur côté, les autorités libyennes ne veulent pas qu’il soit jugé à La Haye.

Prochain article

monde

Airbus annonce la construction de sa première usine américaine