DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine: le président du parlement démissionne après l'adoption d'une loi sur la langue russe


Ukraine

Ukraine: le président du parlement démissionne après l'adoption d'une loi sur la langue russe

L’ambiance était électrique dans l’hémicycle ukrainien ce mardi. Une querelle linguistique a viré à l’affrontement entre députés à Kiev. En cause, un projet de loi adopté par le Parlement ukrainien malgré les protestations de l’opposition et qui renforce les positions de la langue russe dans le pays.

Ce mercredi, le président du parlement ukrainien a présenté sa démission. “Nous avons été trompés comme si nous étions des chatons”, a-t-il dit, “j’ai été trompé et plus largement, c’est toute l’Ukraine qui a été trompée. Les gens ont été abusés et il faudra du temps pour qu’on se rende compte des effets de cette supercherie”, a-t-il ajouté.

Des parlementaires de l’opposition affirment en effet que “les procédures légales n’auraient pas été respectées”, la loi n’ayant apparemment pas été inscrite à l’ordre du jour.

Si le document est approuvé par le Président ukrainien, le russe bénéficiera du statut de langue régionale dans les territoires où les russophones représentent plus de 10% de la population. C’est le cas à Kiev, la capitale.

Les défenseurs de la langue nationale, eux, ne cessent de prôner la souveraineté de l’Etat. Ils refusent de se retrouver sous l’ombre du géant russe.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Réunion technique à Istanbul sur le dossier du nucléaire iranien