DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement admet que certains objectifs n'ont pas été tenus

Vous lisez:

Le gouvernement admet que certains objectifs n'ont pas été tenus

Taille du texte Aa Aa

Le nouveau ministre grec des finances Yannis Stournaras qui prêtait serment jeudi en compagnie de deux autres ministres, a admis qu’Athènes avait dévié d’une partie des objectifs que le gouvernement grec a accepté en contrepartie de son deuxième plan de sauvetage. “L‘économie est passée par deux élections difficiles et le programme n’est plus sur les rails dans certains domaines”, a déclaré Yannis Stournaras à la sortie de sa rencontre avec les dirigeants de la troïka UE-BCE-FMI revenus à Athènes pour contrôler les comptes du pays. La Grèce espère toujours obtenir de ses créanciers un assouplissement de la rigueur qui lui a été imposée en échange de sa mise sous perfusion financière.
Par ailleurs, et alors que les représentants de la troïka sont de retour à Athènes, une partie des dépôts bancaires qui avaient pris la fuite avant les élections grecques, sont revenus dans les caisses des banques du pays : environ 5 milliards d’euros.