DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le rapport du BEA sur le crash Rio-Paris suscite des réactions très contrastées


France

Le rapport du BEA sur le crash Rio-Paris suscite des réactions très contrastées

C’est avec émotion que les familles des victimes ont attendu ce rapport final du Bureau enquête et accidents sur cette tragique catastrophe du vol Rio-Paris il y a un peu plus de trois ans.

Des familles de victimes aux représentants des pilotes, les réactions sont contrastées :

“Disons qu’on a constaté avec la panne des sondes Pitot que l’avion était dans une telle situation, sans protection, que les pilotes n‘étaient pas formés et que toutes les conditions étaient réunies pour aller à l’accident”, explique Robert Soulas, le président de l’association des familles.

“Nous n‘étions pas entraînés à la hauteur de cette panne. Si on avait pas eu cette arrogance d’Airbus, et bien nous aurions été nous les pilotes entraînés à la manoeuvre de décrochage et peut être que cet accident ne serait pas arrivé”, Gerard Arnoux, le président du syndicat des pilotes d’Air France.

Barbara Crawl a perdu son fils de 27 ans dans la catastrophe : “Je ne peux pas être satisfaite. Nous allons analyser ce rapport avec nos propres experts mais pour le moment j’espère seulement qu’ils vont trouver d’autres raisons au lieu de se perdre dans les détails techniques”.

Le rapport d’expertise judiciaire est attendu pour le 10 juillet. Les familles des victimes comme les pilotes espèrent une plus grande impartialité.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le crash du Rio-Paris d'Air France causé par une combinaison de facteurs techniques et humains