DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Deux policiers condamnés à de la prison ferme pour leurs rôles dans les émeutes du G8 de Gênes


Italie

Deux policiers condamnés à de la prison ferme pour leurs rôles dans les émeutes du G8 de Gênes

En juillet 2001 se tient à Gênes le sommet du G8, la réunion des plus grandes puissances économiques mondiales. En aparté ont lieu de violents affrontements entre les militants altermondialistes et les forces de l’ordre italiennes.

Onze ans plus tard, la Cour de Cassation vient de confirmer la condamnation à de la prison ferme pour deux hauts responsables de la police en poste durant ces événements. Lors du procès en première instance en 2008, ces policiers avaient été d’abord acquittés avant d‘être condamnés en appel.

La nuit du 21 juillet restera comme le point d’orgue de ces heurts entre les militants et les policiers.

Les forces de l’ordre investissent l‘école “Diaz” où dorment les altermondialistes, accusés à tort de coups et blessures contre les policiers. La cour de Cassation retiendra que les agresseurs étaient en réalité, les policiers,
ceux-ci allant jusqu‘à déposer des cocktails molotov pour incriminer les manifestants. Un jeune de 23 ans trouvera la mort, tué par un carabinier.

Malgré le rendu de la Cour de cassation, l’avocat des victimes a rappelé que ces événements constituent une page noire dans l’Histoire de l’Italie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le "Shard", nouvel emblème de Londres