DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Lourdes peines de prison pour les voleurs de bébés argentins


Argentine

Lourdes peines de prison pour les voleurs de bébés argentins

Ils avaient organisé des vols systématiques de bébés sous la dictature argentine entre 1976 et 1983. Ils ont écopé hier de lourdes peines de prison, au terme d’une procès fleuve, entamé il y a près d’un an et demi. 50 ans de détention pour l’ancien dictateur Jorge Videla, 30 ans pour l’ancien officier de marine Jorge Acosta et 15 ans pour l’ancien membre de la junte Reynaldo Bignone. L’ancien dictateur purge déjà deux peine de prison à perpétuité pour crimes contre l’humanité. Tout au long du procès, il a nié être la tête pensante d’un programme planifié de vols de bébés d’opposantes.

Pendant la dictature, quelque 500 nouveaux nés auraient été capturés et confiés à des familles proches du régime, selon l’organisation des Grands-mères de la Place de Mai. Un chiffre difficile à vérifier car nombre d’entre eux, âgés d’une trentaine d’années aujourd’hui, ignorent s’ils ont été enlevés à leurs parents à la naissance.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Espagne: l'augmentation des taxes aéroportuaires fait grincer des dents