DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elections libyennes : joie à Tripoli, troubles dans l'est

Vous lisez:

Elections libyennes : joie à Tripoli, troubles dans l'est

Taille du texte Aa Aa

Les Libyens ont célébré dans l’allégresse leur premières élections libres après des décennies de dictature du colonel Khadafi. Il s’agissait d‘élire une assemblée qui désignera un gouvernement et rédigera une nouvelle Constitution. La participation serait de 60 % selon la commission électorale.

Celle-ci, par la voix de son président Nouri al Abar, a annoncé la fin du processus de vote qui, d’après lui “s’est tout à fait bien déroulé. Dieu est grand” a-t-il ajouté.

Après la Tunisie et l’Egypte, les islamistes espèrent arriver au pouvoir. Il faut dire que parmi les 3 700 candidats à la députation, beaucoup défendaient un programme d’inspiration religieuse. Mais la coalition des libéraux croit également en ses chances.

Les élections ont toutefois été perturbées dans la province de Cyrénaïque, berceau du soulèvement contre Khadafi l’an dernier. Un manifestant hostile aux élections a été abattu à Ajdabiya alors qu’il tentait de dérober une urne dans un bureau de vote.

“Au cas où nos demandes pour une meilleure représentation des régions de l’est au sein de l’assemblée ne sont pas prises en compte, le peuple de Cyrénaïque pourrait constituer des réserves de pétrole et les exporter directement et nous reconstruirons alors l’Etat créé en 1951, l’Etat de Cyrénaïque” a déclaré le porte-parole du Haut conseil militaire de la province, Hamed Al-Hassi.

Dans l’est toujours, quatre bureaux de vote ont été pris d’assaut. Des manifestants ont notamment mis le feu à des registres électoraux.

Les premiers résultats devraient être connus demain ou mardi.