DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bradley Wiggins, le maître du temps


Sport

Bradley Wiggins, le maître du temps

Le triple champion olympique consolide son maillot jaune en remportant la 9ème étape du Tour de France: un contre-la-montre de 41 kilomètres 500 entre la saline royale d’Arc-et-Senans et la ville de Besançon. Le Britannique boucle son parcours à plus de 48 km/h de moyenne pour signer, à 32 ans, son 1er succès sur la Grande Boucle à sa 6ème participation.

Déjà vainqueur cette saison de Paris-Nice, du Tour de Romandie et du Critérium du Dauphiné, il s’affirme plus que jamais comme le grand favori à la victoire finale. D’autant qu’il peut compter sur des équipiers du calibre de Christopher Froome, vainqueur d‘étape ce samedi à la Planche des Belles-Filles et 2ème ce lundi à 35 secondes de son leader.

Déception pour le tenant du titre, Cadel Evans, qui perd 1 minute et 43 secondes sur Bradley Wiggins. Derrière les 2 coureurs de la Sky, on retrouve le vainqueur du prologue et champion olympique du contre-la-montre, Fabian Cancellara. Le Suisse devance le porteur du maillot blanc, autrement dit le meilleur jeune, l’Américain Tejay Van Garderen, et le champion de France de la spécialité, Sylvain Chavanel.

Wiggins compte désormais 1 minute 53 d’avance sur Evans et 2 minutes 07 sur Froome. Vincenzo Nibali et Denis Menchov restent dans le Top 5 du classement général avant la 1ère journée de repos qui sera suivie de l’entrée dans les Alpes.

Prochain article

Sport

Tour de France : la jeunesse au pouvoir