DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Enquête sur les fuites des enregistrements de Mohamed Merah

Vous lisez:

Enquête sur les fuites des enregistrements de Mohamed Merah

Taille du texte Aa Aa

La diffusion, dimanche soir sur TF1, des enregistrements des conversations entre Mohamed Merah et la police, fait scandale. La police des police a lancé une enquête pour savoir d’où viennent les fuites, et pour les
familles des victimes, c’est une épreuve supplémentaire : “Maintenant, c’est la porte ouverte à l‘étape suivante, dit Albert Chennouf, le père d’une victime. C’est à dire aux images de la tuerie. Et je suis persuadé que c’est une question de jours. Et cela m’inquiète énormément”. “Ce qui m’a le plus frappé, personnellement, c’est cette absence de prévenance, rajoute Ariel Goldman, l’avocat d’une victime. Cette absence de préavis, diffuser comme cela sans informer personne”.

Alors qu’il était retranché dans son appartement de Toulouse, Mohamed Merah a expliqué ses crimes aux policiers. Des échanges dont TF1 assume la diffusion : “Je comprends cette émotion, se défend Philippe Pecoul, rédacteur en chef à TF1. Il n’en reste pas moins vrai que ce document apporte des informations. Et que ces informations devaient être apportées au public et elles devront être apportées aux familles”.

Mohamed Merah a été tué le 22 mars, après un siège de 32 heures. Quelques jours plus tôt, le tueur au scooter avait abattu froidement sept personnes, dont trois enfants juifs, au nom d’Al Qaìda.