DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Journée de deuil et de colère en Russie


Russie

Journée de deuil et de colère en Russie

A Moscou, comme dans toute la Russie, les drapeaux sont en berne, pour une journée de deuil à la mémoire des 171 victimes des inondations meurtrières du week-end. Les Russes sont partagés entre tristesse et colère. Colère contre les autorités, accusées de n’avoir pas su gérer la catastrophe, à Moscou un ministre a admis que
le système d’alerte n’avait pas fonctionné correctement. Dans la nuit de vendredi à samedi, plus de 25.000 personnes ont quasiment tout perdu dans une violente crue, à Krymsk, petite ville du sud-ouest de la Russie. Les inondations exceptionnelles ont-elles été causées par des pluies diluviennes, ou bien par un lâcher d’eau de la retenue artificielle ?
Plus de 170 personnes sont mortes en tout cas, et 3000 secouristes sont encore, ce lundi, à pied d’oeuvre, pour venir en aide aux sinistrés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Aung San Suu Kyi, pour la première fois dans son fauteuil de députée