DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libye: "un retard dans le dépouillement ne doit pas être source de soupçon"

Vous lisez:

Libye: "un retard dans le dépouillement ne doit pas être source de soupçon"

Taille du texte Aa Aa

Des Nations Unies plus que satisfaites par les premières élections démocratiques en Libye, mais toujours pas de résultats officiels. Des résultats partiels sont attendus aujourd’hui ou demain.
Plus d’un million et demi de Libyens ont voté samedi, soit environ 63% des électeurs.
Tout en assurant que son parti gardait le silence en attendant le nom du vainqueur, Mahmoud Jibril a appelé hier soir les autres mouvements politiques à l’unité. Jibril est l’ancien Premier ministre du Conseil national de transition et le chef de l’Alliance des forces nationales. Une coalition qui serait en tête des élections.
Pour le représentant spécial de l’Onu pour la Libye, Ian Martin, il est important qu’un retard dans le dépouillement des bulletins de vote “ne devienne pas une source de soupçon”. “Une des grandes caractéristiques de cette élection, c’est qu’il n’y a vraiment pas eu d’allégation de fraude, à aucun niveau. Des fautes, certainement lors d’une première élection, mais pas de fraude”.

La communauté internationale n’a pas tari d‘éloge sur le déroulement du scrutin. D’autant plus que la semaine précédant les élections a été marquée par des tensions dans l’est et la mort d’un fonctionnaire de la commission électorale.

Avec AFP et AP