DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

ASML embrasse la révolution de la puce


behind-markets

ASML embrasse la révolution de la puce

ASML, le premier équipementier européen des fabricants de semiconducteurs, ces microprocesseurs au coeur de nos appareils électroniques, a invité ses clients à financer ses activités de recherche et développement.

L’Américain Intel, numéro un mondial, a répondu présent. Résultat : le titre du groupe néerlandais s’est envolé de 8,57% ce mardi à Amsterdam, la plus forte hausse de l’AEX.

D’autant qu’ASML est aussi en discussions avec le Coréen Samsung Electronics et le taïwanais TSMC.

Au total, Intel va injecter plus de 4 milliards de dollars dans ASML, soit 3,3 milliards d’euros. Il va acheter une participation initiale de 10% qui pourrait ensuite être portée à 15%. Le reste financera la recherche-développement.

Ce coup de pouce devrait faire gagner deux ans dans le déploiement de deux technologies de pointe : la lithographie aux ultraviolets extrêmes, qui permet d’obtenir des puces plus petites et plus puissantes ; et les galettes de silicium de grand format, qui permettent de fabriquer plus de puces sur une même plaque, et donc de réduire les coûts de production.

ASML conforte ainsi sa place de leader mondial des machines de gravure de circuits sur silicone.
Cerise sur le gateau, le groupe devrait recruter 1200 ingénieurs.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

behind-markets

Le distributeur allemand Metro fait les frais du pessimisme de son patron