DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte: des députés défient la Haute cour constitutionnelle


Egypte

Egypte: des députés défient la Haute cour constitutionnelle

En Egypte, des députés font fi du rappel à l’ordre de la Haute cour constitutionnelle et remettent sur les rails l’Assemblée du peuple, la chambre basse du parlement. La session parlementaire a été ouverte ce mardi matin.
Seuls les députés des Frères musulmans et des fondamentalistes salafistes étaient présents. Les élus d’autres partis notamment libéraux ont boycotté la session.

Le pouvoir législatif est au centre d’une lutte entre les Frères musulmans et le Conseil suprême des forces armées, le CSFA.
Le Parlement, dominé par les islamistes, a été dissous par une décision de la Haute cour constitutionnelle à la mi-juin. Le CSFA s’est ensuite attribué le pouvoir législatif.

Depuis dimanche, tout s’est accéléré. Le président islamiste Mohamed Morsi, fraîchement élu, a ordonné le rétablissement du parlement. Le lendemain, la Haute cour a rejeté l’ordre du chef de l‘état. Mais ce mardi, les députés des Frères musulmans persistent et signent.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les Moscovites se mobilisent pour les sinistrés de Krasnodar