DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le mouvement des Indignés mène la direction de Bankia devant les tribunaux

Vous lisez:

Le mouvement des Indignés mène la direction de Bankia devant les tribunaux

Taille du texte Aa Aa

Le mouvement des Indignés a déposé plainte début juin devant l’Audiencia Nacional à Madrid contre l’ancienne direction de la banque Bankia. La plainte déposée par le mouvement citoyen 15M a été déclarée recevable le 10 juillet.

Elle vise l’ex-président de la Bankia, Rodrigo Rato, et les membres du conseil d’administration accusés de délits “d’escroquerie”, de “détournement de fonds”, de “falsification des comptes annuels”, “d’administration frauduleuse et déloyale” et de “manipulation des prix”. Ce qui a entraîné le sauvetage historique de 23,5 milliards d’euros du secteur bancaire espagnol grâce à un plan d’aide européen.

Pour financer la plainte, le mouvement 15M a recueilli en 24h près de 20.000 euros dans le cadre de sa campagne ‘15MpaRato‘. Les réseaux sociaux ont joué un rôle fondamental dans cette campagne. En effet, pour réunir cette somme, les Indignés ont utilisé la méthode du « ‘crowdfunding’ » ou le financement collectif, via le web, sur le site Goteo.org, un réseau social permettant des contributions monétaires.

L’ex-président a démissionné, mardi 10 juillet, de son poste au conseil d’administration du groupe aérien IAG, dont BFA-Bankia en est le plus important actionnaire.
Quelques minutes après la recevabilité de la plainte, Rodrigo Rato a souhaité comparaître devant le Congrès pour expliquer sa gestion de l’organisation.

Peu de temps après, le Parti Populaire a annoncé vouloir une série de comparutions pour 24 participants devant la Commission Economique du parlement, parmi lesquels figurent Rodrigo Rato, l’ancien président de la Banque d’Espagne Miguel Ángel Fernández Ordoñez, l’ancien ministre de l’Economie Elena Salgado et l’actuel chef de portefeuille Luis de Guindos.

euronews.com/ agencias