DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouveau rebondissement dans l'épique processus de destitution du président roumain


Roumanie

Nouveau rebondissement dans l'épique processus de destitution du président roumain

Suspendu de ses fonctions par un vote de la majorité parlementaire vendredi dernier, Traïan Basescu sera fixé sur son sort par référendum le 29 juillet. Mais la Cour constitutionnelle exige un taux de participation supérieur à 50% pour valider sa destitution.

Bruxelles s’inquiète et convoque, ce mercredi, les responsables de la coalition gouvernementale hostile à Traïan Basescu.

“Nous avons encore beaucoup de questions pour ce qui est du respect de l’indépendance de la Cour constitutionnelle et du pouvoir judiciaire sous la Constitution”, souligne la porte-parole de la Commission européenne Pia Ahrenkilde Hansen.

A quelques jours de la publication par Bruxelles d’un rapport sur la lutte contre la corruption en Roumanie, cette crise politique est du plus mauvais effet.

Prochain article

monde

La nouvelle coalition serbe se dit pro-européenne