DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Douma adopte une loi controversée sur l'internet


Russie

La Douma adopte une loi controversée sur l'internet

Les Russes vont-ils perdre leur liberté sur la toile ? c’est ce que beaucoup redoutent, après l’adoption par la Douma d’une loi qui réduit l’accès à Internet.
Le texte, approuvé par la totalité des députés, vise à protèger les enfants, en fermant certains sites : ceux qui diffusent de la pornographie pédophile, qui font la promotion de la drogue ou qui donnent des conseils pour se suicider.

A ceux qui craignent la censure, comme ici le principal moteur de recherche russe Yandex, cette député expose ses priorités :
“Nous n’avons pas besoin de telles informations sur Internet, dans les sites accessibles les parents ne peuvent rien contrôler, dit Elena Mizulina. Nous avons tellement de demandes de parents et d’associations de parents, cent fois plus que ceux qui soutiennent aujourd’hui Wikipedia.”

Dès hier, mardi, Wikipedia en russe a interrompu son fonctionnement en signe de protestation.
En Russie, l’Internet, notamment les sites comme Facebook et Twitter, joue un rôle de premier plan dans la diffusion des idées de l’opposition ou dans la coordination des actions de protestation.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Croqué par les tigres à Copenhague