DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les gueules noires déferlent sur Madrid


Espagne

Les gueules noires déferlent sur Madrid

Après 400 kilomètres de marche, des centaines de gueules noires déferlent sur la capitale de l’Espagne, accueillis par des milliers de concitoyens. Ils sont partis il y a 20 jours du nord du pays, d’une quarantaine de mines menacées de fermeture par des coupes budgétaires.
Tous crient leur colère contre le gouvernement.

“ Je pense qu’ils ont besoin de voir de voir que toute l’Espagne est comme ça, et pas seulement les mines. Tout va mal. Mais ici, ce sont les mineurs qui manifestent.”
“La manif s’arrête ici mais la guerre vient juste de commencer. La guerre commence parce que le ministère n’a pas voulu négocier avec les syndicats.”

Alors que les mineurs défilaient dans la ville, Mariano Rajoy annonçait les nouvelles mesures d’austérité qui seront imposées à son peuple, pour baisser le déficit public.

“Aller au bout de ces mesures voulues par le gouvernement, c’est la plus grosse des injustices perpetuées dans ce pays contre les travailleurs. Je crois qu’il est plus important dans cette période de soutenir les travailleurs, dans ce cas les mineurs, avec des aides gouvernementales, que d’aider les banquiers à faire ce qu’ils font.”

Dans les rangs des manifestants, au milieu des pétards et des sifflets inoffensifs, il y a parfois aussi des pierres et des bouteilles en verre lancées contre les policiers anti-émeutes. Les affrontements ce mercredi aurait fait deux blessées.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'exécution filmée d'une jeune Afghane suscite un tollé