DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'ambassadeur syrien en Irak se rallie à la révolte contre Bachar el-Assad


Syrie

L'ambassadeur syrien en Irak se rallie à la révolte contre Bachar el-Assad

C’est par un enregistrement vidéo, publié sur Facebook, que Naouaf el-Fares, ambassadeur de Syrie à Bagdad, annonce son ralliement à la révolution du peuple syrien.
Défection d’un diplomate de haut-rang, sur fond de divisions à l’ONU, et notamment sur l’association de l’Iran aux efforts de paix.
Une option remise sur la table par Koffi Annan.

“L’Iran est sans aucun doute une partie du problème en Syrie, assène l’ambassadrice américaine à l’ONU Susan Rice. Il soutient, aide et encourage le régime de Bachar el-Assad, matériellement mais pas seulement, et il n’a montré aucune volonté de contribution constructive.”

“Ni productive, ni salutaire”, selon Washington, l’implication de l’Iran est en revanche soutenue par Moscou.

“Si on veut s’adresser à toutes les parties qui exercent une influence, et l’Iran exerce une influence, nous devons les réunir autour de la table, et dépasser nos points de vue sur leur orientation ou leur idéologie”, déclare l’ambassadeur adjoint de la Russie à l’ONU Alexander Pankin.

Autre divergence majeure entre les membres du Conseil de sécurité, la question des sanctions envers la Syrie. Là où la résolution de la Grande-Bretagne, appuyée par la France, envisage un recours à la force, Moscou continue de prôner la solution politique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Etats-Unis : les républicains s'acharnent sur l'Obamacare