DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Douma russe adopte une loi qui va renforcer le contrôle d'Internet

Vous lisez:

La Douma russe adopte une loi qui va renforcer le contrôle d'Internet

Taille du texte Aa Aa

Un oui majoritaire à la Douma, la chambre basse du Parlement russe, pour une loi sur Internet qui vise à règlementer l’activités des sites web en fonction de leur contenu, et ce par le biais d’un registre fédéral.
Motif officiel : pouvoir contrôler les information à caractère pornographique, pédophile, ou faisant la promotion de la consommation de drogue.
Un devoir de protection à l‘égard des enfants qui ne s’oppose pas à la liberté d’internet, rassure le Premier ministre Medvedev.
Mais beaucoup craignent un glissement vers la censure.
Livejournal, un site russe hébergeant plusieurs blogs, estime que cette loi peut menacer des sites d’informations.

“Ce qui importe, ce n’est pas de savoir quelle loi ou quel critère motivent la mise à l’index d’un site, mais c’est plutôt comment ces listes noires vont être créées exactement, explique le directeur de Livejournal Ilya Dronov.
Techniquement, c’est la même chose que ce qui s’est passé en Chine, par exemple, ou au Kazakhstan, où Livejournal est fermé parce qu’un blog nuit à l’image du gouvernement local.”

Premières réactions sur la toile : Wikipédia en Russie a fermé 24 heures, affichant en page d’accueil : “Imaginez un monde sans connaissance libre”.
Le principal moteur de recherche russe Yandex a suivi le mouvement.