DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

PSA victime de la dégradation du marché européen


entreprises

PSA victime de la dégradation du marché européen

Le lion ne rugit plus. Pour justifier ces décisions radicales, PSA Peugeot-Citroën met en avant des pertes au premier semestre et une réduction durable des marchés automobiles en Europe, -23% entre 2007 et 2012.

Le premier constructeur automobile français est également confronté à des surcapacités de 25 % en Europe dans les petits véhicules.
Le site d’Aulnay fait double emploi avec le site voisin de Poissy, qui fabrique des véhicules sur la même plate-forme.

Au premier semestre 2012, les ventes automobiles du groupe ont chuté de 13% en France et près de 20% en Italie, un autre marché important pour PSA.
Résultats un peu meilleurs pour Renault qui enregistre au niveau mondial une baisse des ventes de 3,3%. L’Allemand Volkswagen confirme son leadership sur le marché avec 2,79 millions de nouvelles immatriculations.

C’est le troisième constructeur européen à fermer une usine depuis 2008 après Fiat à Termini et Opel à Anvers en Belgique.

L’ampleur de la crise fait craindre des mesures similaires chez d’autres constructeurs comme l’a fait comprendre Sergio Marchionne, le patron de Fiat.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

La famille régnante du Qatar s'offre Valentino