DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

République démocratique du Congo : l'armée et l'Onu bombardent des positions de rebelles


Congo

République démocratique du Congo : l'armée et l'Onu bombardent des positions de rebelles

Les mutins du Mouvement du 23 Mars, le M23 donnent du fil à retordre à l’armée de la République démocratique du Congo et à la Mission de l’Onu, la Monusco. Leurs hélicoptères ont bombardé ce jeudi une zone où se trouve le M23 dans la province du Nord-Kivu. La veille, la Monusco a positionné une dizaine de chars au nord de Goma, la capitale de cette province.

Le M23 a gagné du terrain depuis une mutinerie en avril dans l’est de la République démocratique du Congo. Une région riche en ressources naturelles, principalement minières.

De hauts responsables du Rwanda voisin ont été accusés d’apporter une aide directe à ce mouvement, selon un rapport de l’Onu.

Les mutins du M23 sont des ex-membres de la rébellion congolaise tutsi du CNDP, le Congrès national pour la défense du peuple. Ils avaient accepté d’intégrer l’armée congolaise dans le cadre d’un accord de paix avec Kinshasa en 2009, avant d’en quitter les rangs en avril.

Avec AFP

Prochain article

monde

Risque d'épidémies en Russie après les inondations