DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie: un projet de résolution des Occidentaux brandit de nouvelles menaces


Syrie

Syrie: un projet de résolution des Occidentaux brandit de nouvelles menaces

Le Conseil de sécurité de l’Onu a pris note des conclusions de la tournée diplomatique de Kofi Annan à Damas, Téhéran et Bagdad. Le médiateur spécial pour la Syrie des Nations unis et de la Ligue arabe qui était à Genève hier a discuté par visioconférence avec le Conseil. Il lui a demandé d’exercer des pressions sur Damas et l’opposition pour qu’ils appliquent son plan de sortie de crise.

De son côté l’ambassadeur syrien à l’Onu, Bachar Djaafari, a déclaré que les pays brandissant la menace de sanctions risquaient de “faire dérailler le plan de sortie de crise de Kofi Annan”.

Un projet de résolution, présenté hier par les Occidentaux donne 10 jours au régime syrien pour cesser d’utiliser ses armes lourdes dans les villes rebelles du pays, sous peine de sanctions. Les Russes, eux, ont soumis mardi leur projet de résolution qui n‘évoque pas de telles menaces.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Austérité au Portugal: les médecins tapent du poing sur la table