DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'opposition syrienne veut une action plus contraignante de l'ONU


Syrie

L'opposition syrienne veut une action plus contraignante de l'ONU

Après le massacre qui a fait au moins 150 morts hier à Treimsa selon une ONG, elle presse le Conseil de sécurité d’adopter une résolution plus forte à l’encontre du régime de Bachar al-Assad.

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme affirme que des troupes gouvernementales ont bombardé Treimsa, localité du centre du pays en utilisant des chars et des hélicoptères. Damas dénonce des groupes terroristes.

Les Frères musulmans de Syrie, membre influent du Conseil national syrien accusent de leur côté l‘émissaire international Kofi Annan d‘être responsable de ce massacre par son inaction. L’Iran et la Russie, deux alliés de Damas sont également montrés du doigt.

Moscou a rejeté hier un projet de résolution déposé à l’ONU par les Occidentaux le jugeant “déséquilibré”. La Russie a parallèlement demandé à Kofi Annan de travailler plus activement avec l’opposition syrienne. L‘émissaire international rencontrera le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov dès lundi pour faire le point.

Kofi Annan multiplie les rencontres ces derniers jours pour tenter de renouer le dialogue entre les parties. En début de semaine, il parlait d’une nouvelle approche avec Bachar al-Assad mais depuis les violences ont redoublé.

Etats-Unis

Un vol New York-Madrid perturbé pour raisons de sécurité