DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Parlement belge met fin à une vieille querelle entre Wallons et Flamands

Vous lisez:

Le Parlement belge met fin à une vieille querelle entre Wallons et Flamands

Taille du texte Aa Aa

Des panneaux en français et en néerlandais… Derniers vestiges d’une Belgique bilingue qui a alimenté pendant plus de cinquante ans les querelles entre Wallons et Flamands. Le Parlement belge a définitivement adopté vendredi le projet de loi scindant l’arrondissement électoral de Bruxelles-Hal-Vilvorde.

Un vote accueilli par des applaudissements et aussitôt salué par le Premier ministre belge Elio Di Rupo : “Ensemble, nous redonnons confiance à la population et à nos entreprises. Ensemble, nous changeons la Belgique pour construire un État plus moderne et plus proche de ses citoyens, une Belgique avec un État fédéral, plus efficace, et des régions et des communautés plus fortes.”

L’extrême droite flamande était contre cette scission qui accorde certaines garanties aux francophones vivant à la périphérie de Bruxelles, en territoire Flamand. Aux élections, ceux-ci pourront ainsi voter soit pour des candidats néerlandophones soit pour des listes francophones de Bruxelles.

En 2010, le conflit entre Wallons et Flamands avait plongé la Belgique dans une longue paralysie politique qui avait fait craindre l’éclatement du pays.