DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Violents affrontements entre policiers et indignés en Espagne


Espagne

Violents affrontements entre policiers et indignés en Espagne

Plusieurs milliers de personnes ont dénoncé hier soir le nouveau plan d’austérité du gouvernement conservateur de Mariano Rajoy.

Un important dispositif de sécurité avait été mis en place et de nombreux incidents ont eu lieu. Au moins sept personnes ont été blessées et plusieurs ont été arrêtées selon les médias espagnols. Cet homme témoigne : “Une personne arrêtée a été battue sauvagement par l’un des policiers anti-émeutes. Il lui a mis une sacrée raclée en le frappant au visage. C‘était tellement violent que le policier en a perdu son casque”.

Les protestations avaient pourtant débuté dans le calme avec pour slogan : “Nos mains sont nos armes”.

Sur fond de crise économique et sociale renforcée, avec un taux de chômage record supérieur à 24%, Mariano Rajoy a détaillé hier son plan d’austérité de 65 milliards d’euros d’ici 2014. Il comprend une hausse de la TVA, la suppression de la prime de Noël pour les fonctionnaires et une réduction des allocations chômage. Symbole de la gravité de la situation, le roi Juan Carlos a assisté exceptionnellement au Conseil des ministres.

Pour le ministre de l‘économie, Luis de Guindos, ce plan est incontournable : “Ce qui pourrait arriver de pire à l‘économie espagnole, c’est qu’on ne puisse plus maîtriser nos finances publiques. Si cela devait arriver, la récession serait encore plus grave qu’actuellement”.

Ce plan doit répondre également aux exigences de Bruxelles en échange d’un assouplissement des objectifs de déficit de l’Espagne d’ici 2014.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le fils de Sylvester Stallone est mort